Saviez-vous que ... ? #16

Saviez-vous que Cockerill construisait des bateaux ?


Audacieux et ambitieux, John Cockerill chercha dès ses premières années d’industriel à diversifier sa production. Ainsi décide-t-il de se lancer dans un chantier naval quelques années après avoir inauguré ses ateliers mécaniques de Seraing.
Déjà en 1820, la presse relate ceci «MM. Cockerill, de Liège, viennent de construire un bateau à vapeur. Le bâtiment qui est long de 75 pieds anglais et large de 19, a été mis en mouvement sur la Meuse avec une grande vitesse. Ce spectacle nouveau avait attiré une foule de curieux ».

Mais c’est en 1825 que se concrétise le projet de devenir armateur en s’associant au gouvernement hollandais. Ce dernier souhaite en effet promouvoir le développement de la navigation à vapeur dans le pays en créant un établissement national dévoué à la construction naval. Afin de s’assurer ce marché fructueux et d’établir un monopole, John Cockerill qui, en outre, a besoin de liquidités pour se développer, propose à Guillaume d’Orange de reprendre la moitié de son entreprise pour former avec lui une société sous contrôle étatique. L’affaire est conclue le 6 mai 1825.


C’est à Anvers que se situe le premier chantier naval Cockerill, duquel sorti pour le gouvernement hollandais Le Moerdijk I, II et III en 1826, quatre navires de guerre en 1830 mais aussi de puissants moteurs marins, allant jusque 240 chevaux, comme celui de la corvette Atlas en 1829. S’en suivit la construction de nombreux autres prestigieux bâtiments qui feront longtemps le prestige de Cockerill…