Saviez-vous que ...? #12

Connaissez-vous la saga Cockerill ? (épisode 3)

John Cockerill meurt le 19 juin 1840 à Varsovie. Il laisse derrière lui une société au bord de la faillite, une femme, mais aucun enfant. Celui qui prendra les rênes de l’entreprise n’est autre que Gustave Pastor. Cousin et neveu par alliance de John Cockerill, il est son héritier légitime. Il possède aussi les compétences nécessaires pour reprendre l’entreprise. A peine âgé de 18 ans, le jeune Gustave devient un proche collaborateur de la famille Cockerill. Il se déplace fréquemment à l’étranger, surtout en Angleterre où il puise de précieuses informations sur de nouveaux processus de fabrication. Il deviendra successivement responsable de projets d’implantation, directeur des usines, et enfin directeur général de la société.


Durant 25 ans, il va sauver, redémarrer et faire prospérer une entreprise orpheline de son père fondateur. Gustave Pastor relance l’outil de production sidérurgique. Les machines, locomotives et bateaux à vapeur seront le fer de lance de ce renouveau industriel. C’est durant les années Pastor que le procédé Bessemer de transformation de la fonte en acier est introduit. Directeur respecté autant par ses ouvriers que par ses administrateurs, il prendra sa retraite en 1865 tout en restant président du Conseil d’Administration. Décoré à de nombreuses reprises (du titre de Commandeur de l’Ordre de Léopold notamment), Gustave Pastor décèdera à 94 ans.