Saviez-vous que ...? #09

Connaissez-vous l’histoire mouvementée du Château de Seraing ?


Situé en bord de Meuse, sur de riches terres alluviales, au pied du Condroz, le Château de Seraing fut longtemps un lieu de résidence des Princes-Evêques de Liège. Attesté comme place forte dès la fin du 11ème siècle, le site devient à partir du 14ème siècle un lieu de villégiature pour les souverains liégeois. Erard de la Marcq, Georges-Louis de Berghes et Jean-Théodore de Bavière, qui aiment y séjourner, en sont d’ailleurs les principaux maîtres d’œuvre.


Après la révolution liégeoise, la région étant devenue le Département de l’Ourthe sous l’Empire français, le Château devient alors propriété d’Etat. Il est utilisé comme hôpital militaire et puis laissé quasiment à l’abandon. En 1817, alors qu’il est devenu bien national des Provinces Unies des Pays-Bas, il est vendu par Guillaume d’Orange à John et James Cockerill. Il devient alors le siège du vaste projet industriel de John Cockerill. Afin d’assurer l’approvisionnement en matières premières de ses usines et l’écoulement des produits ouvrés, un canal est creusé vers les ateliers (voir ci-contre).


Au cours du 20ème siècle, le Château subit les pérégrinations de l’histoire. En 1915, l’aile Sud du Château est incendiée. Après la guerre, elle est reconstruite à l’identique sous la direction de l’architecte Deprez de la société Cockerill. Au cours des inondations qui marquent la région en 1920 et durant l’hiver 1925-1926, tout le site est inondé. Seul l’étage du Château n’est pas sous eaux. Et en 1939, ce sont des abris contre les bombardements qui sont creusés tout autour en prévision de la guerre (voir ci-contre).
Cette année, CMI rend au Château son lustre d’antan, en le rénovant en profondeur.