Saviez-vous que ...? #07

Connaissez-vous la saga Cockerill ? (épisode 2)
En 1807, William père s’installe à Liège, au pied du Pont des Arches, avec ses fils, William junior, John et James. Les Cockerill créent un atelier de construction de machines en bois à carder et à filer. Rapidement à l’étroit, les Cockerill acquièrent l’Hôtel des Forêts en 1808, situé sur l’actuelle place Cockerill, entre la rue de l’Étuve et la rue de la Régence. L’entreprise est florissante et le nombre d’employés est impressionnant. La plupart, selon le système préindustriel, travaillent à domicile. Les Cockerill se fournissent en pièces auprès de charpentiers de la région. Les machines sont exportées en Rhénanie et dans plusieurs villes et régions françaises, grâce aux prospections de James Cockerill.


En 1813, John, 20 ans, et James, 23 ans, se marient avec les sœurs Pastor (Frédérique et Caroline), originaires d’Aix-la-Chapelle. William père cède ses ateliers à ses fils et se retire des affaires. Les frères Cockerill engagent le cousin de leurs épouses, Gustave Pastor qui épousera plus tard Adèle Hodson, fille de Nancy Cockerill et de James Hodson. Dans une volonté constante d’amélioration, John Cockerill charge Gustave Pastor de se rendre à l’étranger, en Angleterre, pour ramener des nouvelles idées et engager du personnel expérimenté.
En 1815, les deux frères construisent leur première machine à vapeur, un modèle Watts et Evans. Déjà utilisée dans la seconde moitié du 18ème siècle en Angleterre, la machine à vapeur reste peu utilisée en Europe. Les frères Cockerill se mettent alors en tête d’en construire et de les vendre. Copiées d’un modèle anglais, les machines sont entièrement en métal, nécessitant des contacts avec des fonderies et des forges. Au début, ils s’approvisionnent en fer dans des forges utilisant des hauts-fourneaux au bois. Rapidement, les frères Cockerill comprennent l’intérêt de fabriquer eux-mêmes le fer dont ils ont besoin et de contrôler toutes les étapes de production : de la matière première au produit fini. Pour ce faire, ils ont besoin de soutiens financiers et d’une localisation optimale : Seraing sera choisi.